Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Pourquoi les judokas saluent le tatami ?

- Catégories : Judo

Dans la pratique du judo, le salut est une position fondamentale car il inclut la prise en compte des règles de ce sport de combat par le respect du dojo et de ses pratiquants.

 

Apprendre le respect des règles du judo

Dans la pratique d'un cours de judo, sport de combat issu du Japon, il est essentiel de faire preuve de respect envers certaines règles, que ce soit le lieu de combat (dojo) ou envers le professeur assurant le cours sur le tatami. Le monde des arts martiaux considère le salut comme un rituel, une marque de respect pour la personne qui se trouve en face de soi, pieds au sol, mais aussi pour le maître et l'enseignant du club.

Le salut et sa pratique dans le judo

Le salut, rituel dans la pratique des arts martiaux, se réalise plusieurs fois au cours d'une séance de judo. Cette manière de saluer l'adversaire est une preuve de respect à son égard avant le début de la pratique et se réalise aussi bien en début de séance qu'à la fin. C'est également une façon de montrer sa gratitude envers le dojo, lieu d'exercice du judo avec son partenaire. Le salut est non seulement une position valable pour le judoka en face de soi et le sol du dojo, mais aussi pour le maître fondateur du judo et le professeur, en signe de remerciement.

Il existe plusieurs types de salut : 

  • Zarei : c'est un salut à genoux qu'on applique en posant le genou gauche puis le genou droit au sol. Assis sur les talons, le judoka se relève d'abord du côté droit suite à un cours collectif ou un travail sur les katas.
  • Reishiki : cette cérémonie du salut consiste à saluer le fondateur du judo dès l'arrivée sur le tatami, selon un rituel précis où chacun prend sa place en ligne.
  • Ritsurei : ce salut en position debout, haut du corps à 30° impose au judoka un regard tourné vers l'avant, mains sur les cuisses avec une inclinaison d'une durée brève de 1 seconde. 

Partager ce contenu

Menu